Les formalités et informations à considérer avant de voyager en Norvège

Article publié le 02-05-2018 à 00:00:00 par AALAYCH dans la categorie: > voyages - tourisme

Découvrez quelques formalités et informations à considérer avant de voyager en Norvège. Des infos pratiques à considérer pour bien préparer votre séjour dans le pays du ski de fond.

Si vous êtes arrivé sur cette page, c'est que vous prévoyez de faire bientôt un voyage en Norvège. Vous avez sans doute déjà entendu ci et là des voyageurs qui ont déjà visité le pays des Fjords, et qui sont élogieux à son propos. Bien sûr, visiter la Norvège exige un minimum de préparation. Pour cela, vous devez notamment prendre en considération différentes formalités.

Il faut noter que la Norvège fait partie de l'espace Schengen

Il est important de noter que le pays du ski de fond fait partie de l'espace Schengen. Ce dernier comprend plus d'une vingtaine d'États européens dont en fait partie la Norvège, même si ce dernier n'est pas membre de l'Union européenne. Ainsi grâce à l'accord de coopération signé avec les autres États Schengen, le territoire norvégien fait partie de cet espace de libre circulation des personnes.

De ce fait, pour un Français, un Belge, ou un Suisse, il suffit d'une carte nationale d'identité ou bien d'un passeport pour pouvoir entrer en Norvège. Il faut juste que cette pièce d'identité soit toujours valide au moment de votre séjour. S'organiser un circuit en Norvège comme sur https://scandinavie.marcovasco.fr/voyage-norvege.html est donc assez facile pour ces personnes.

Qu'en est-il du passeport et du visa?

Ainsi, pour les ressortissants français, belges et suisses, utiliser un passeport n'est pas obligatoire. Pour les Canadiens, en revanche, il faut présenter un passeport valide. Mais tout comme les Français, les Belges et les Suisses, ces derniers ne sont pas obligés d'avoir un visa pour pouvoir visiter la Norvège. Par ailleurs, pour les autres nationalités, il faudrait demander auprès du consulat ou bien de l'ambassade.

De plus, si vous prévoyez de voyager avec des enfants, vous devez savoir qu'un mineur doit être en possession de son propre passeport ou d'une carte d'identité en cours de validité. En passant, il faut également se souvenir que depuis 2017, les mineurs français qui ne sont pas accompagnés de l'un de leurs parents lors de leur voyage doivent obligatoirement avoir une autorisation de sortie du territoire.

Quelques infos pratiques à considérer pour bien préparer votre séjour dans le pays du ski de fond

À part ce qui a déjà été mentionné précédemment, d'autres informations méritent votre attention afin que vous puissiez bien préparer votre séjour dans ce magnifique pays qu'est la Norvège. Voici certains points parmi les plus importants :

  • Santé — Entrer sur le territoire norvégien n'exige pas de vaccins obligatoires. Toutefois, différents vaccins vous sont recommandés. Vous devriez, notamment, vous protéger contre la diphtérie, le tétanos, les hépatites A et B, ainsi que la poliomyélite. De même, si vous prévoyez d'inclure la randonnée parmi vos activités ou si vous envisagez de passer du temps à la campagne et dans des zones forestières, il est important de se faire vacciner contre l'encéphalite à tiques. Ou, tout au moins, faire le nécessaire pour se protéger contre les morsures de tique.
  • Assurance — Il faut remarquer que même si le pays des Fjords ne fait pas partie de l'Union européenne, la carte européenne d'assurance maladie (CEAM) y est acceptée. N'oubliez pas donc pas de l'apporter ou d'en faire la demande auprès de votre centre de sécurité sociale si vous n'en avez pas. Cette carte gratuite vous offre la possibilité de recevoir une prise en charge de vos dépenses de santé, une fois que vous êtes sur place et en cas de soucis de santé.
  • Déplacement — Il est assez facile de se déplacer en Norvège, que ce soit par la voie des airs, par la voie des eaux, sur les routes ou par le réseau ferroviaire. Qui plus est, les infrastructures qui y sont liées sont généralement en bon état. Par ailleurs, il est possible que vous souhaitiez explorer le pays par vos propres moyens en conduisant vous-même. Dans ce cas, sachez qu'un permis de conduire national est suffisant pour un ressortissant venant d'un État Schengen, bien qu'il est recommandé de se munir d'un permis de conduire international.



Pas de commentaire. Soyez le premier á ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire